NOUVELLE EDITION
 
Le mot "Midrach" est habituellement traduit en français par "légende", "fable", ou encore "conte". Ces termes sont non seulement erronés, mais surtout trompeurs.

Le terme "Midrach" provient de la racine hébraïque "darach" qui signifie chercher, quêter. Le Midrach constitue donc une explication des versets de la Torah telle que nos Sages nous l'ont transmise après en avoir sondé chaque mot, chaque lettre à le recherche de leur sens véritable.

Au cours de l'Histoire, les Maîtres de la Torah comprirent que la Tradition Orale ne pourrait plus être préservée comme auparavant, par la mémoire. Les persécutions et les souffrances endurées par le peuple juif assujetti aux Romains, entravaient la sérénité des Sages et leur étude. La Loi Orale, en recourant à une formulation elliptique accessible aux seules personnes qui en détiendraient les clés. Ils dissimulèrent alors les enseignements divins sous l'apparence d'énigmes, de paraboles et de récits mystérieux ; incompréhensibles aux profanes, les Midrashim ne pourraient être décryptés que par un cercle restreint d'élèves auxquels leurs Maîtres auraient transmis des clés. Quant à ceux qui liraient les Midrashim sans en connaître le codage, ils en verraient la signification leur échapper.

Unique en son genre, "LE MIDRASH RACONTE" a pour but de présenter selon la parachat hachavoua (section hebdomadaire), l'ensemble du 'Houmach (Le Pentateuque), sous forme de récits tirés du Midrash Raba, Tan'houma et de nombreuses autres sources.

Le présent ouvrage est le premier de la série, il couvre l'ensemble du livre de Berechit.

Écrire un avis

Votre nom :

Votre avis :

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !

Évaluation : Mauvais Bon

Etiquettes : Midrach, Histoires, Paracha

A PROPOS

Librairie et Edition d'Ouvrages hébraiques depuis 1991

Vente en gros, aux écoles, aux particuliers... Arrivage permanent de nouveaux titres

DERNIERS TWEETS